Skip to content
#EdFM - J.O. Tokyo - Les Bleus signent un succès de haute volée
Nedim Remili a livré une prestation remarquable face à l'Espagne avec notamment 9 buts marqués. (Photo FFHandball / Iconsport)

Cet après-midi à Tokyo, l’équipe de France a battu l’Espagne au terme d’une prestation brillante par 36 à 31 (18-12). Une victoire qui la met en position de décrocher la 1e place de la poule et de continuer à préparer sereinement le « fameux » quart de finale programmé mardi. Mais avant ce match décisif, rendez-vous dimanche 1er août à 16h15 (09h15 en France métropolitaine) face à la Norvège. Un match à suivre sur les antennes de France 4 et d’Eurosport.

Vincent Gérard, Luc Abalo, Dika Mem, Ludovic Fabregas, Luka Karabatic (avec Nedim Remili), Timothey N’Guessan et le capitaine Michaël Guigou débutent ce quatrième match du tour préliminaire. Si les Bleus sont déjà qualifiés pour les quarts de finale, l’enjeu est de continuer à progresser dans ce tournoi afin de préparer le quart programmé mardi. Guillaume Gille n’a pas modifié sa liste de 14 joueurs : Melvyn Richardson suivra à nouveau le match en tribune et se tiendra disponible pour les prochains matches des Tricolores.

Des Bleus de gala
Les Français donnent le coup d’envoi et ne tardent pas à ouvrir le score par Dika Mem. Ferran Sole égalise après quatre minutes, sur jet de 7m, face à son partenaire du Paris SG HB, Vincent Gérard qui enchaine aussitôt avec un 2e puis un 3e arrêt. Avec Timothey N’Guessan qui score deux fois, la France prend ses aises (3-1, 5e). Nedim Remili se glisse dans l’espace et marque aussi (4-1, 7e). Après huit minutes, les Espagnols ont marqué deux fois, seulement sur penalty. Jorge Maqueda réplique à Timothey N’Guessan auteur d’un excellent début de partie face au double champion d’Europe en titre. Nedim Remili bat aussi son ex-partenaire à Paris (6-3, 10e). Alex Dujshebaev et Julen Aguinagalde (qui a remplacé Viran Moros) marquent alors que la défense étagée espagnole perturbe les hommes de Guillaume Gille. Après l’exclusion de Timothey N’Guessan (10e), c’est Alex Dujshebaev qui est à son tour puni. Les Espagnols ont égalisé par Daniel Sarmiento mais les gauchers violentent Rodrigo Corrales : Dika Mem puis Nedim Remili remettent leur équipe devant (9-6, 16e). Luc Abalo marque en contre-attaque et les Bleus font l’écart (10-6, 17e). La passe aveugle de Nedim Remili trouve Nicolas Tournat qui inscrit le 11e but tricolore. Dika Mem plante un 3e but pour bonifier l’excellente prestation défensive de l’équipe de France.  L’écart progresse encore avec une superbe séquence entre Nedim Remili et Nicolas Tournat (13-8). Luc Abalo et Nedim Remili enflamment le panneau d’affichage : 15-9 après 25 minutes. Luc Abalo plante une troisième banderille qui illustre la domination tricolore. Ludovic Fabregas est exclu 2 minutes et les Bleus peinent à boucler positivement ce premier acte. Nedim Remili prend l’intervalle et obtient un jet de 7m. Le lob de Michaël Guigou trompe Gonzalo Perez de Vargas. Les Bleus ne reproduisent pas leur fin de première mi-temps ratée face à l’Allemagne. Cette fois, ils creusent l’écart avec Nedim Remili, excellent en tous points et Vincent Gérard (6 arrêts, 30 %). 18-12 en faveur de l’équipe de France brillante pendant 30 minutes.

Avec désormais 1016 buts, le capitaine Michaël Guigou, a rejoint Frédéric Volle, en position de 3e meilleur buteur de tous les temps de l'équipe de France. (Photo FFHandball / Iconsport).

Sur le même tempo
Sans surprise, les ailiers Hugo Descat et Valentin Porte débutent le second acte. Vincent Gérard, excellent depuis le début de la partie, est maintenu dans les cages. Descat et Porte posent leur empreinte sur le match en marquant rapidement. L’Espagne grignote (23-19, 43e) et le match se tend : Nedim Remili est particulièrement ciblé. Le Parisien obtient un jet de 7m marqué par Hugo Descat : 34-19, après 44 minutes. Lorsque Vincent Gérard est imbattable et que la mécanique offensive est bien huilée, alors l’écart devient abyssal : 26 à 19, après 47 minutes. Timothey N’Guessan est sanctionné pour la seconde fois mais les Bleus ne perdent pas le fil. Loin de là même puisque Nedim Remili (9e but) marque un kung-fu initié avec Nikola Karabatic (28-21, 49e). Les rotations, désormais bien ancrées, effectuées par Guillaume Gille n’impactent pas le rendement de l’équipe de France. L’Espagne, double championne d’Europe, souffre de l’absence de Viran Morros tandis que les Tricolores progressent à chaque sortie. Avec Angel Fernandez, les Espagnols bouclent un 3-0 (30-25, 53e) mais sur l’action suivante, Hugo Descat, inscrit un 6e but qui casse la série. Il reste cinq minutes à jouer au moment où Nicolas Tournat redonne 6 buts d’avance aux Bleus (32-26). Les Bleus déroulent et s’imposent logiquement, dans les grandes largeurs, par 36 à 31. Un succès qui garantit aux Bleus de terminer aux deux premières places de la poule.

Hubert Guériau

Guillaume Gille et Érick Mathé ont pu apprécier la qualité du jeu développé par leur équipe cet après-midi à Tokyo. (Photo FFHandball / Iconsport)

Déclarations :
Guillaume Gille
Ce n’est pas simple d’enchaîner le match de l'Allemagne à 21h30 mercredi et de rejouer à peine 40h plus tard face à l’Espagne, deux gros clients. Bien sûr que nous sommes heureux de cet enchaînement victorieux qui clarifie notre position dans cette poule et nous permet d’entrevoir ce dernier match avec encore de l’envie et de la sérénité sur la suite. On a emmagasiné d’autres expériences et ce groupe en a besoin. Ce match face à l’Espagne en est une belle illustration. 
Faire le choix d’utiliser Nedim au poste de demi-centre et au relais comme arrière, cela ne date pas d’aujourd’hui. C’est lié à la qualité de son match où il a été très percutant, très efficace. C’est aussi pour ça qu’on l’a utilisé à plein.
On s’est préparés pour livrer de gros combats ici. Le rythme et la difficulté des confrontations vont nous apporter des réponses. Oui on a dominé l’Espagne en lui passant 37 buts, ce qui n’arrive pas souvent. Ce sont clairement des éléments très positifs pour notre jeu et pour la confiance. Mais ce sont seulement des matches de poule et à part ces faits de gloire de laisser l’Espagne et l’Allemagne derrière nous, cela nous met bien au classement de la poule.
On peut être brillants comme on l’a été ces derniers jours et vivre une grosse désillusion en quarts de finale. On le sait, ça fait partie de ces moments délicats à passer dans une compétition olympique. Aujourd’hui, nous sommes centrés là-dessus.

Nedim Remili : Je suis content car nous avons réalisé un match presque parfait, comme souvent lors des matches qu’on a joué. On a des petits moments de moins bien mais dans l’ensemble, les matches ont été plutôt très très bons. Évidemment on pèche encore un peu sur certaines pertes de balle qu’on peut éviter, on laisse un peu les équipes revenir mais malgré tout on est très solides défensivement. Et dès que l’équipe décide de remettre un coup d’accélérateur, on fait la différence.
Aujourd’hui, nous avons affronté une défense 1-5 difficile à attaquer. Évidemment il manquait Viran Morros, mais je suis satisfait car nous avons réussi à attaquer. Cela fait 4 matches que nous faisons face à une 1-5 et 4 matches où notre attaque fonctionne bien, donc ça fait plaisir. Par ailleurs, on sait que sur une 6-0, on dispose d’une force de frappe qui est énorme
On est ensemble depuis le 23 juin, j’ai l’impression que ça fait 6 mois. C’est très long, mais on a mis du cœur à l’ouvrage, que ce soit dans la préparation physique ou le travail tactique. Les derniers jours avant la compétition étaient très très longs. On est bien rentrés dans la compétition et on ne recule pas, on continue à bien avancer, ça fait vraiment plaisir de voir l’équipe comme ça.
Depuis le début de la compétition, on sait pourquoi on est là, on sait ce qu’on veut, et on est seulement concentrés sur ça. Évidemment, à force de gagner des matches, on s’en rapproche. Je pense que nous sommes très forts physiquement. On a envie d’aller chercher cette médaille ensemble. C’est très positif. 

Luc Abalo : Nous avons du respect pour l’Espagne, une équipe que l’on craint énormément. Alors non ce n’est pas une démonstration aujourd'hui. Je pense que chacun a joué son meilleur handball et était très concentré. La France et l’Espagne sont deux équipes qui se valent. Aujourd’hui, nous avons pris le dessus mais il faut rester humble. C’est bien de faire des matches comme celui-là pour la confiance. Il faut continuer sur cette lancée. Le piège serait de penser que nous montons en puissance et qu’on n’ira pas plus haut. Il faut continuer à progresser. C’est un match que nous avons gagné au début de cette rencontre. Cette victoire, on ne sait pas si elle nous aidera pour les quarts de finale.

Vincent Gérard : C’était un gros match abouti. C’est toujours plaisant de se dire que l’on avance et que l’on progresse. On a fait l’écart de la même façon que lors des premiers matches sauf que cette fois-ci notre temps faible a duré moins longtemps. On a fait preuve d’un peu plus de sérénité. Tout le monde est rentré et nous présentons une équipe bien complète. Nous ne sommes pas dépendants d’une seule individualité et cela nous donne plus de gages de réussite. On a fait quatre matches, il nous en reste deux surs. Nous sommes à la moitié du chemin. Il ne faut pas s’enflammer : la seule chose que nous avons autour du cou, c’est le cordon de l’accréditation.

Dika Mem : Je pense que nous avons fait un bon match. C’est une belle victoire mais je ne suis pas sûr que cela autant d’importance que cela côté espagnol de terminer 1e ou 2e. Si c’était un match décisif, je pense que ce serait différent. Gagner contre l’Espagne, double championne d’Europe en titre, c’est satisfaisant mais ce n’est pas une victoire qui va nous faire prendre la grosse tête. C’est facile de jouer avec Nedim, un très bon joueur. On a pu atteindre la 4e place du Mondial, sans s’entraîner, et là avec un mois de préparation, on a peaufiné notre relation sur le terrain. Je crois que cela se voit et que l’on continuera comme ça jusqu’aux matches importants.

Statistiques :
France
- Espagne : 36-31 (18-12)
Yoyogi National Stadium, à Tokyo - Huis clos
Arbitres : V.Horacek et J. Novotny (Cze)

France
Entraîneur :
Guillaume Gille
Gardiens : Genty - Gérard (58’, 11 arrêts) / Remili (9/10) - Mem (3/4) - Tournat (4/6) - N.Karabatic (0/2) - Mahé (3/4) - N’Guessan (3/4) - Abalo (3/5) - Guigou (1/1) - L.Karabatic - Fabregas (1/2) - Descat (7/7) - Porte (2/2) - Exclusions temporaires : Fabregas - N’Guessan (2)

Espagne
Entraîneur : Jordi Ribera
Gardiens : Perez de Vargas (30’, 5 arrêts) - Corrales (30’, 3 arrêts) / Gurbindo (2/3) - Maqueda (1/5) - Fernandez (1/3) - Entrerrios (1/4) - Dujshebaev (5/8) - Sarmiento (4/4) - Aguinagalde (3/3) - Sole (3/5) - Figueras (2/2) - Garcia (4/7) - Gomez (5/6) - Guardiola - Exclusions temporaires : Dujshebaev et Guardiola

Les cinq dernières confrontations France - Norvège :
04-01-18 - Rouen : 32-27 - Golden League
12-01-18 - Porec : 32-31 - Euro 2018 en Croatie (Tour préliminaire)
07-04-18 - Straume : 29-29 - Golden League
12-01-20 - Trondheim : 26-28 - EHF EURO 2020 (Tour préliminaire)
14-01-21 - Ville du 06 octobre : 28-24 - Mondial en Égypte (Tour préliminaire)

Bilan pour la France : 58 rencontres dont 34 victoires - 4 nuls - 20 défaites

Le Yoyogi National Stadium de Tokyo a été construit pour les épreuves de natation et de plongeon des Jeux olympiques de 1964. (Photo FFHandball / H.Guériau).

LES INFOS +
- L'équipe de France a disputé jusque-là 7 fois les J.O. derrière la Suède et la Hongrie (8) et l'Espagne (10).
- Pourtant c'est bien la France qui totalise le plus grand nombre de victoires (40) devant l'Espagne (36) et la Suède (35).
- 4 participations (Athènes 2004, Pékin 2008, Londres 2012 et Rio 2016) : Michaël GUIGOU - Nikola KARABATIC
- 3 participations (Pékin 2018, Londres 2012 et Rio 2016) : Luc ABALO
- 1 participation (Rio 2016) : Vincent GÉRARD - Luka KARABATIC - Kentin MAHÉ - Timothey N’GUESSAN - Ludovic FABREGAS - Valentin PORTE
- N’ont pas encore participé aux J.O. : Hugo DESCAT - Yann GENTY - Romain LAGARDE - Dika MEM - Nedim REMILI - Melvyn RICHARDSON - Nicolas TOURNAT
- 123 comme le nombre de sélections (en moyenne) des Bleus.
- À 23 ans, Dika Mem est le plus jeune sélectionné du groupe ; Michaël Guigou, 39 ans, est le plus âgé.
- Avec 1016 buts, Michaël Guigou a égalé le total de buts marqués par le grand Frédéric Volle. Jérôme Fernandez dont le compteur est bloqué à 1463, devance Nikola karabatic avec 1225 buts, série en cours...

Les cinq dernières confrontations France - Norvège :
04-01-18 - Rouen : 32-27 - Golden League
12-01-18 - Porec : 32-31 - Euro 2018 en Croatie (Tour préliminaire)
07-04-18 - Straume : 29-29 - Golden League
12-01-20 - Trondheim : 26-28 - EHF EURO 2020 (Tour préliminaire)
14-01-21 - Ville du 06 octobre : 28-24 - Mondial en Égypte (Tour préliminaire)
Bilan pour la France : 58 rencontres dont 34 victoires - 4 nuls - 20 défaites

LA LISTE DES 15 SÉLECTIONNÉS POUR LES J.O.
Gardiens :
Yann GENTY (Paris SG HB) - Vincent GÉRARD (Paris SG HB)
Ailiers gauches : Hugo DESCAT (Montpellier HB) - Michaël GUIGOU (Usam Nîmes Gard) (c)
Arrière gauche : Nikola KARABATIC (Paris SG HB) - Timothey N’GUESSAN (FC Barcelone)
Demi-centres : Kentin MAHÉ (Veszprem) - Nedim REMILI (Paris SG)
Pivots : Ludovic FABREGAS (FC Barcelone) - Luka KARABATIC (Paris SG HB) - Nicolas TOURNAT (Kielce)
Arrières droits : Dika MEM (FC Barcelone) - Melvyn RICHARDSON (NC)
Ailiers droits : Luc ABALO (NC) - Valentin PORTE (Montpellier HB)

LES REMPLAÇANTS PRÉSENTS AU JAPON :
Rémi DESBONNET (Usam Nîmes Gard) et Romain LAGARDE (Pays d'Aix Université Club)
Le règlement sportif a été modifié et permet d'impliquer totalement le groupe retenu. Ce sont désormais 15 joueurs qui sont sélectionnés, sans distinction (initialement 14 joueurs et 1 remplaçant) pour le tournoi olympique. Ainsi, pour chaque match, le sélectionneur choisira 14 joueurs. Il sera toutefois possible, et seulement dans le cas suivant : suite à une blessure confirmée par la commission médicale, de changer, parmi les 28 joueurs de la liste élargie :
- jusqu'à la finale, un gardien,
- jusqu'au match des quarts de finale : un joueur.

LE STAFF
Entraîneur :
Guillaume GILLE
Entraîneur-adjoint : Érick MATHÉ
Entraîneur gardiens : Jean-Luc KIEFFER
Préparateur physique : Olivier MAURELLI
Analyste vidéo : Vincent GRIVEAU
Médecin : Pierre SÉBASTIEN
Kinésithérapeutes : Sébastien GAUTIER, Jean-Christophe MABIRE et Jacques MIQUEL
Relation médias : Hubert GUÉRIAU
Responsable administrative et logistique : Emmanuelle MOUSSET

23 juillet au 8 août : Jeux olympiques de Tokyo

CONSULTEZ LES RÉSULTATS SUR LE SITE OFFICIEL

Poule A : Norvège - France - Allemagne - Brésil - Espagne - Argentine
Poule B : Danemark - Suède - Portugal - Japon - Égypte - Bahreïn

Samedi 24 juillet : France - Argentine : 33-27 (12-10)
Lundi 26 juillet : Brésil - France : 29-34 (13-16)
Mercredi 28 juillet : France - Allemagne : 30-29 (16-13)
Vendredi 30 juillet : France - Espagne : 36-31 (18-12)
Dimanche 1er août à 16h15 (soit 09h15 en France) : Norvège - France

Mardi 03 août : quarts de finale
Jeudi 05 août : demi-finale
Samedi 07 août : places 3-4 et finale

 
Asset 1 echllogoeps Created with Sketch. Group 18 Copy Created with Sketch. 53079FE7-D159-40A0-8A83-26281B0D3D33 Created with sketchtool. 976DC860-943B-432F-9E9C-CB9AC395B97F Created with sketchtool. 172C4F03-2B22-49FE-A880-A4C1985B19F7 Created with sketchtool. 53079FE7-D159-40A0-8A83-26281B0D3D33 Created with sketchtool. 976DC860-943B-432F-9E9C-CB9AC395B97F Created with sketchtool. 172C4F03-2B22-49FE-A880-A4C1985B19F7 Created with sketchtool. 45E49ECC-5769-44F4-97EA-EDE23E5CB428 Created with sketchtool. CC731668-0119-48B2-B401-BACA731EA471 Created with sketchtool. 0CCDF29C-1F7C-4F46-921A-EC230ACEE372 Created with sketchtool. 9EE80E93-DA55-44A3-BB86-719DDC115D67 Created with sketchtool. 86A6C4DD-D877-4C22-A527-8B9666AA9DD0 Created with sketchtool. 9EE80E93-DA55-44A3-BB86-719DDC115D67 Created with sketchtool. 42E886A7-7224-4FDC-BBEB-01976002C351 Created with sketchtool. C38CE427-9814-4B47-91C9-66896A6EB2BE Created with sketchtool. C38CE427-9814-4B47-91C9-66896A6EB2BE Created with sketchtool. C38CE427-9814-4B47-91C9-66896A6EB2BE Created with sketchtool. 40C8A19E-A06F-4836-ABD8-C5AE68BC33DB Created with sketchtool. 763B01E1-3D00-402A-B0C3-1DD729BBA531 Created with sketchtool. 644E21E0-3CB1-4F6B-B321-22391C0CD429 Created with sketchtool. team-logo / WIN Created with Sketch. team-logo / PW Created with Sketch. team-logo / LOST Created with Sketch. team-logo / PL Created with Sketch. 0CCDF29C-1F7C-4F46-921A-EC230ACEE372 Created with sketchtool. 033561FA-5AC5-424E-BFCB-752595AE0B20 Created with sketchtool. 45E49ECC-5769-44F4-97EA-EDE23E5CB428 Created with sketchtool. CC731668-0119-48B2-B401-BACA731EA471 Created with sketchtool. 0CCDF29C-1F7C-4F46-921A-EC230ACEE372 Created with sketchtool. 9EE80E93-DA55-44A3-BB86-719DDC115D67 Created with sketchtool. 86A6C4DD-D877-4C22-A527-8B9666AA9DD0 Created with sketchtool. 9EE80E93-DA55-44A3-BB86-719DDC115D67 Created with sketchtool. 53079FE7-D159-40A0-8A83-26281B0D3D33 Created with sketchtool. 976DC860-943B-432F-9E9C-CB9AC395B97F Created with sketchtool. 172C4F03-2B22-49FE-A880-A4C1985B19F7 Created with sketchtool. 45E49ECC-5769-44F4-97EA-EDE23E5CB428 Created with sketchtool. CC731668-0119-48B2-B401-BACA731EA471 Created with sketchtool. 9EE80E93-DA55-44A3-BB86-719DDC115D67 Created with sketchtool. 86A6C4DD-D877-4C22-A527-8B9666AA9DD0 Created with sketchtool. 9EE80E93-DA55-44A3-BB86-719DDC115D67 Created with sketchtool. 42E886A7-7224-4FDC-BBEB-01976002C351 Created with sketchtool. C38CE427-9814-4B47-91C9-66896A6EB2BE Created with sketchtool. C38CE427-9814-4B47-91C9-66896A6EB2BE Created with sketchtool. C38CE427-9814-4B47-91C9-66896A6EB2BE Created with sketchtool. 40C8A19E-A06F-4836-ABD8-C5AE68BC33DB Created with sketchtool. 763B01E1-3D00-402A-B0C3-1DD729BBA531 Created with sketchtool. 644E21E0-3CB1-4F6B-B321-22391C0CD429 Created with sketchtool. 033561FA-5AC5-424E-BFCB-752595AE0B20 Created with sketchtool. 45E49ECC-5769-44F4-97EA-EDE23E5CB428 Created with sketchtool. CC731668-0119-48B2-B401-BACA731EA471 Created with sketchtool. 763B01E1-3D00-402A-B0C3-1DD729BBA531 Created with sketchtool. C38CE427-9814-4B47-91C9-66896A6EB2BE Created with sketchtool. C38CE427-9814-4B47-91C9-66896A6EB2BE Created with sketchtool. C38CE427-9814-4B47-91C9-66896A6EB2BE Created with sketchtool. 40C8A19E-A06F-4836-ABD8-C5AE68BC33DB Created with sketchtool. 763B01E1-3D00-402A-B0C3-1DD729BBA531 Created with sketchtool. 644E21E0-3CB1-4F6B-B321-22391C0CD429 Created with sketchtool. 7CB4E955-9512-49F4-B03B-933CF03CA2FD Created with sketchtool. 53079FE7-D159-40A0-8A83-26281B0D3D33 Created with sketchtool. 976DC860-943B-432F-9E9C-CB9AC395B97F Created with sketchtool. 172C4F03-2B22-49FE-A880-A4C1985B19F7 Created with sketchtool. 45E49ECC-5769-44F4-97EA-EDE23E5CB428 Created with sketchtool. CC731668-0119-48B2-B401-BACA731EA471 Created with sketchtool. 0CCDF29C-1F7C-4F46-921A-EC230ACEE372 Created with sketchtool. 9EE80E93-DA55-44A3-BB86-719DDC115D67 Created with sketchtool. 86A6C4DD-D877-4C22-A527-8B9666AA9DD0 Created with sketchtool. 9EE80E93-DA55-44A3-BB86-719DDC115D67 Created with sketchtool. 42E886A7-7224-4FDC-BBEB-01976002C351 Created with sketchtool. C38CE427-9814-4B47-91C9-66896A6EB2BE Created with sketchtool. C38CE427-9814-4B47-91C9-66896A6EB2BE Created with sketchtool. C38CE427-9814-4B47-91C9-66896A6EB2BE Created with sketchtool. 40C8A19E-A06F-4836-ABD8-C5AE68BC33DB Created with sketchtool. 763B01E1-3D00-402A-B0C3-1DD729BBA531 Created with sketchtool. 644E21E0-3CB1-4F6B-B321-22391C0CD429 Created with sketchtool. 033561FA-5AC5-424E-BFCB-752595AE0B20 Created with sketchtool. 033561FA-5AC5-424E-BFCB-752595AE0B20 Created with sketchtool. Icons/Search/1000 F3916FC0-768E-4027-A1D5-CC66110459CF Created with sketchtool. Artboard 1 Icon / Social / Android@3x Created with Sketch. icon-dropdown icon-dropdown Created with Sketch. CB_Linked_Icon_Close CB_Linked_Icon_Close Check Check F896540F-C96F-4488-888D-5ECB022F43CE Created with sketchtool. Icons/Attachment/1000 Created with Sketch. CB_Linked_Icon_Arrow CB_Linked_Icon_Arrow CB_Linked_Icon_Arrow Icon / Social / iOS@3x Created with Sketch.